Poursuivant une tendance à la hausse des températures, 2018 a été la quatrième année la plus chaude jamais enregistrée, selon un rapport sur le changement climatique publié mercredi par la NASA et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

 

Les cinq dernières années ont été les plus chaudes du record moderne, selon le rapport, et les températures mondiales de 2018 étaient de 1,5 degré Fahrenheit, ou 0,83 degré Celsius, au-dessus des températures moyennes de 1951-1980.

 

 

‘Les impacts du réchauffement climatique à long terme se font déjà sentir – dans les inondations côtières, les vagues de chaleur, les précipitations intenses et le changement des écosystèmes’, a déclaré Gavin Schmidt, directeur du Goddard Institute for Space Studies de la NASA.

 

 

 

Le rapport note également que le réchauffement se fait surtout sentir dans l’Arctique, où la banquise continue de fondre, élevant le niveau de la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *